fbpx

Beaumes-de-Venise joue sur les deux tableaux

61
L’appellation de la vallée du rhône méridionale tire bien son épingle du jeu avec son cru rouge mais tente de faire (re)découvrir son muscat aux trois couleurs, notamment via l’œnotourisme. A l’heure où les vendanges commencent, l’année a été éprouvante pour Beaumes-de-Venise. Après le gel et le mildiou, le vignoble vauclusien a souffert d’un grand incendie à la mi-août, la même semaine que le Var, touchant directement une cinquantaine d’hectares de vignes (dont 20 détruits) et près de 250 de forêts dans les Dentelles de Montmirail. “On peut s’attendre à environ 10-15% de pertes de volumes, estime Claude Chabran, le président de Rhonéa et co-président de la section [...] Voir l'article complet sur Terre de vins

Autres articles autour du vin