fbpx

Bière : à l’école des pintes

367
Article réservé aux abonnés Un travailleur cueille du raisin muscat lors des vendanges à Fitou (Aude), le 7 août 2018. RAYMOND ROIG / AFP Au Champ des Sœurs, dans la commune de Fitou (Aude), Marie et Laurent Maynadier ont donné le coup d’envoi des vendanges, vendredi 9 août. Mais les premiers coups de sécateur ne concernent qu’une parcelle de raisin muscat à petits grains. Même si l’appellation Fitou, dans la région des Corbières, apparaît aux avant-postes de la récolte 2019, la précocité de certaines grappes n’illustre pas la tendance générale. « Cette année sera moins précoce que 2018. Les fortes chaleurs de fin juin ont retardé la maturité du vignoble. Le gros des vendanges démarrera [...] Voir l'article complet sur Le Monde

Autres articles autour du vin