fbpx

Bordeaux prêt à planter ses nouveaux cépages

268
Les pépiniéristes ont anticipé pour répondre aux demandes des viticulteurs bordelais qui souhaitent planter les six variétés que l'Inao vient de les autoriser à tester. Les chercheurs ont assez de recul pour les aider à faire les bons choix. Il y a trois semaines, l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO) a accordé aux 4500 viticulteurs produisant du bordeaux ou du bordeaux supérieur, la possibilité de planter six des sept variétés qu’ils avaient demandées à tester à des fins d’adaptation de leur vignoble. Le petit manseng leur ayant été refusé, ils vont dans quelques mois pouvoir planter de l’alvarinho et de la liliorila en [...] Voir l'article complet sur VitiSphere

Autres articles autour du vin