fbpx

Bourgogne, “la région viticole qui souffrirait le moins”

46
La situation de la filière bourguignonne n’est pas critique en matière de volumes de vins invendus. Aidés par la bonne santé financière du BIVB, les responsables interprofessionnels dressent un bilan de la crise moins catastrophique qu’ailleurs. Si l'on en croit les mots du président de l'interprofession, Louis-Fabrice Latour, la bourgogne viticole « ne s'en sort pas trop mal » jusqu'à maintenant. Et serait même « la région viticole qui souffrirait le moins ». En comparaison notamment de l'alsace, de bordeaux ou de la champagne. A LIRE AUSSI Comment préparer l’après-Covid « Il faut aborder [...] Voir l'article complet sur VitiSphere
· · · ·

Autres articles autour du vin