fbpx

Champagne : la France combat les contrefaçons et le parasitisme

53
Préservatif, parfum ou sodas estampillés “champagne” : on trouve de tout parmi le millier de pièces saisies par les autorités françaises qui combattent les contrefaçons et traquent, partout dans le monde, les moindres utilisations abusives du nom. “C’est la rançon de la gloire”, estime Roxane de Varine-Bohan, l’une des cinq juristes du service “préservation de l’appellation” à Epernay, 140 km à l’est de Paris, aussi discret que stratégique, du puissant Comité interprofessionnel du vin de champagne (CIVC) qui défend 16.200 vignerons et 360 maisons de Voir l'article complet sur Terre de vins

Autres articles autour du vin