fbpx

Champagne: “trop taxés”, certains “petits vignerons” renoncent à vendre des bouteilles

229
En Champagne, le prix du vignoble poursuit sa flambée, et les droits de succession avec. Face à des transmissions coûteuses, certains vignerons héritent de parcelles morcelées sur lesquelles il n'est plus rentable de produire le roi des vins. À voir aussi “En Champagne, quelqu’un qui hérite d’un hectare doit s’acquitter d’environ 100.000 euros à l’administration fiscale… Il faut consacrer trente ans de ses revenus pour rembourser ses droits de succession”, assure la direction du syndicat général des vignerons, qui milite pour que la vigne soit considérée comme un bien professionnel et non une rente. Exploitante à Trois-Puits (Marne), Marie-France Baillette connaît ce genre de [...] Voir l'article complet sur Le Figaro vin

Autres articles autour du vin