fbpx

Comment fait-on le champagne ?

185
La vendange Vendangeurs dans les coteaux d’Epernay dans la Marne googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘IN_CONTENT’); }); © Jean-Charles Gutner Moment délicat. La cueillette se fait obligatoirement à la main. Notamment parce que la majorité des raisins (pinot noir et pinot meunier) sont rouges. Le jus est blanc, mais se colore rapidement dès qu’il est en macération avec la peau. Il faut donc que les grappes, placées dans des caisses, des « comportes » contenant une quarantaine de kilos, arrivent entières et rapidement au pressoir. Certaines années de forte maturité, les graines se détachent et les champagnes peuvent parfois posséder un léger reflet rosé. Le pressurage googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘IN_CONTENT_SCROLL’); }); Préparation d’un marc de chardonnay © Alain Cornu Le pressoir [...] Voir l'article complet sur Le Point Vin
· · · ·

Autres articles autour du vin