fbpx

Dans le désert d’Atacama au Chili, la vigne s’adapte aux températures extrêmes

493
Irrigation nécessaire des vignes En plein désert d’atacama, à l’extrême nord du chili, Hector Espindola, 71 ans, bichonne sa vigne qui survit à près de 3.000 mètres d’altitude dans un oasis verdoyant à Toconao, tout près d’un cours d’eau né de la fonte des neiges andines. Dans ce paysage le plus aride du monde s’épanouissent les vignes les plus hautes du chili, bien loin de la plus grande zone viticole du centre, 1.500 km plus au sud, qui permet à ce pays d’être parmi les 10 premiers exportateurs de [...] Voir l'article complet sur larvf.com

Autres articles autour du vin