fbpx

Dans le Saint-Emilion, les caves se rebiffent

126
Figeac est le théâtre d’une guérilla entre deux vignobles historiques du bordelais. KLEIN STÉPHANE / PHOTOPQR / SUD OUEST / MAXPPP C’est un vaudeville en plein cœur du bordelais que vivent deux familles voisines de viticulteurs renommés. Situés sur les terres ô combien emblématiques de Saint-Emilion, les châteaux Figeac et Cormeil-Figeac Magnan se côtoient depuis le XIXe siècle. La famille Manoncourt, propriétaire du château de Figeac possède le domaine depuis 1892. Quant au grand-père de Richard Moreaud, propriétaire de Cormeil-Figeac Magnan, il acquit son domaine en 1940. Au départ, le nom de Figeac était celui d’un village sur lequel réside l’ensemble de ces domaines viticoles, les parcelles ayant été séparées à la fin du XIXe siècle. D’un côté, le Château Figeac et ses 41 hectares de vignes, réparties autour d’un château du XIXe siècle, produit l’un de ses vins réputés, un premier grand cru classé B, avec une production de [...] Voir l'article complet sur Le Monde

Autres articles autour du vin