fbpx

Dans le vignoble, on attend que les règles du jeu se décantent

247
Tour de France des réactions vigneronnes face au plan sectoriel dévoilé par le gouvernement, entre aspiration à bénéficier des exonérations de charges, nécessité de réguler les volumes et attraction/répulsion pour la distillation. Après les premières annonces d’un « soutien [gouvernemental] exceptionnel à la filière viticole » ce 11 mai, « je n’ai rien à dire de concret à mes vignerons » soupire Christine Laloue, la présidente de l’Union Viticole Sancerroise. Face au manque de précision et de calibrage, des dispositifs d’exonération de charges et de distillation de crise, la vigneronne ligérienne est visiblement désappointée. [...] Voir l'article complet sur VitiSphere

Autres articles autour du vin