fbpx

Dordogne : des riverains excédés par les ravages de sangliers sur leurs terres

108
Christophe Rousseau avait prévenu au téléphone : « Vous verrez en arrivant, la propriété a été toute retournée. » En effet, en arrivant, impossible de ne pas voir les excavations de sangliers dans la prairie qui entoure la propriété. Les suidés semblent avoir fait du hameau de Pécharmant leur terrain de jeu, et la propriété du Dr Rousseau, par ailleurs conseiller départemental de Bergerac 1 (Dordogne), n’échappe pas aux dégâts. Sur le même sujet Dordogne : un prix posthume au concours des vins de Monbazillac A lire sur SudOuest.fr Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin