fbpx

Gel printanier dans le vignoble : une fatalité?…

166
Par le plus grand des hasards, je me suis trouvé dans le vignoble bordelais, voilà trente ans, du côté de St Emilion, Pomerol et Fronsac, au lendemain du 21 avril 1991, jour connu pour être celui du gel noir. Ne cherchez pas de bouteille du millésime 91 dans votre cave, elles sont infiniment rares!… Après trois très belles années (88, 89 et 90), la sanction climatique venait de tomber!… Les conséquences n’étaient pas forcément les mêmes qu’aujourd’hui, parce qu’un tel phénomène, même s’il était bien connu et redouté des vignerons, n’était pas encore répétitif, comme c’est le cas, lors de ces dernières années. On craignait tout autant les orages de grêle, [...] Voir l'article complet sur La pipette aux quatre vins

Autres articles autour du vin