fbpx

Italie : les rêves de chênes d'Auvergne d'un viticulteur piémontais

170
“Par chance, ou geste de clémence du bon Dieu, notre vin ne s’est jamais mélangé aux eaux boueuses de la grande inondation de 1994”. En pleine réunion de famille dans sa splendide cave familiale, Beppe Bologna commente ainsi l’incroyable chance de son “domaine “Braida” (c’est son nom) épargné par ce qui reste, presque 30 ans après, une blessure pour tous les habitants de Rocchetta Tanaro. Sur ces terres à “Barbera”, le cépage local le plus planté dans le piémont, personne n’a oublié les 60 morts, les centaines de personnes évacuées privées de leurs maisons envahies par les eaux jusqu’au premier étage. “On n’oublie pas…mais en bon terriens que l’on [...] Voir l'article complet sur France3 Regions

Autres articles autour du vin