fbpx

La Bourgogne “doit sortir d’une logique de gestion de ses acquis”

37
Moins touchée par la crise sanitaire que d’autres vignobles, la bourgogne doit dès à présent s’attaquer à d’autres problématiques comme celle du réchauffement climatique, prévient l’interprofession, réunie en assemblée générale lundi 29 juin à Beaune. “Heureusement, nous sommes rentrés forts dans la crise”. Face à ses homologues négociants et vignerons, Louis-Fabrice Latour, président du Bureau Interprofessionnel des Vins de bourgogne (BIVB), se veut rassurant. Réunie, lundi 29 juin, en assemblée générale à Beaune, l’interprofession a établi un premier bilan de la période de confinement. Résultat : en bourgogne, l’activité aurait chuté de 15 à 20% sur les cinq premiers mois de l’année. Bien moins que dans d’autres vignobles, comme la champagne ou le Bordelais. D’autant plus qu’au royaume du Voir l'article complet sur Terre de vins
· · · · · · · · ·

Autres articles autour du vin