fbpx

La filière vin ne veut s’interdire aucun outil pour rebondir en 2021

101
Rencontrant son ministre de l'Agriculture, le vignoble français lui a rappelé l'incertitude concernant l'évolution de la pandémie et demande en conséquence la prolongation d'actes délégués européens permettant de gérer les surplus. Hasard du calendrier, les représentants de la filière vin rencontrent le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, ce 15 octobre. Soit le dernier jour de validité de l’acte délégué européen ayant déployé sur 2020 des mesures de gestion de crise dans le Programme National d’Aides (PNA) : la distillation de crise, l’aide au stockage privé et les vendanges en vert pour absorber les volumes excédentaires face aux baisses de commercialisation. A LIRE AUSSI Projet de loi de Finances Le vignoble demande des aides fiscales et [...] Voir l'article complet sur VitiSphere Vin Chaigne & Fils - Foire aux vins Bordeaux
· ·

Autres articles autour du vin