fbpx

Lacquy, au-delà des modes

232
Au fil des siècles, la propriété du bas Armagnac et son eau-de-vie se sont taillés une réputation d'excellence. À voir aussi Les derniers articles Le vin du jour « Pour faire un bon armagnac, il faut juste un bon terroir, du bon raisin, un bon alambic… et de bons chais aussi » : Gilles de Boisséson présente avec légèreté les atouts de son domaine, producteur d’eau-de-vie depuis le XVIIIe siècle. Ici, entre forêt des Landes et coteaux du Gers, une géologie et un climat favorables associés à la fidélité d’une famille à ses alcools ont donné naissance à un petit miracle gustatif. Le château de Lacquy, 400 hectares au total, en compte aujourd’hui 22 [...] Voir l'article complet sur Le Figaro vin

Autres articles autour du vin