fbpx

Le prof en liberté #25 – Comment parler des vins que l’on n’a pas bus

274
Que l’on puisse parler d’un livre sans l’avoir lu n’est pas de prime abord évident, c’est pourtant le titre d’un essai de Pierre Bayard paru aux éditions de Minuit (2007). Maior continet minus, on devrait également pouvoir parler de vins que l’on n’a pas goûtés. Oscar Wilde assumait franchement son statut de non-lecteur et critique littéraire. Il avait pour cela une métaphore esthétique : pour apprécier la qualité et le cru d’un vin, point n’est nécessaire de boire tout le tonneau. Certes mister Wilde, mais dans la sphère œnologique, on parle d’un vin sans vider le flacon. La question devient donc : est-il possible de parler de vins dont on n’aurait pas bu une seule goutte ? Pour iconoclaste qu’elle soit, [...] Voir l'article complet sur Le Point Vin

Autres articles autour du vin