fbpx

Les vignes des Hautes-Alpes, « front pionnier » face au changement climatique

62
Delphine et Emmanuel Berteloot sont bourguignons. Lui a consacré sa carrière au négoce de vin dans une grande maison des côtes de Beaune. A l’heure de la retraite, l’idée a germé de cultiver leur propre vigne… dans les Hautes-Alpes. Face à leur parcelle, le lac de Serre-Ponçon, au bleu profond et scintillant, et tout autour, les montagnes. C’est ici qu’en 2019 ils ont planté leurs premiers ceps sur un terrain de 5 hectares situé près d’Embrun, au bout d’un chemin escarpé, à 900 mètres d’altitude. « C’est merveilleux de travailler ici, non ? », lance M. Berteloot, visiblement comblé. Bien sûr, il y a le paysage, mais surtout le climat, qui trouve tout son intérêt à l’heure du changement Voir l'article complet sur Le Monde

Autres articles autour du vin