fbpx

Marmande et Duras, des terroirs viticoles qui s’épanouissent à l’ombre de Bordeaux

81
Catherine Le Bihan n’est pas de nature moqueuse, mais le renversement de situation auquel elle assiste la fait sourire. Longtemps on lui a dit que les côtes-de-duras n’étaient que des « sous-bordeaux ». Longtemps, aussi, elle a vu ses voisins rêver « de pouvoir rejoindre le Bordelais ». C’était tentant, puisque les deux appellations sont voisines, et la frontière entre Gironde et Lot-et-Garonne toute proche. Mais, aujourd’hui que bordeaux vend moins bien ses vins et envisage même d’arracher des vignes, la vigneronne qui s’est lancée en 2000 avec son époux Jean-Mary dit qu’elle a bien fait de [...] Voir l'article complet sur Le Monde

Autres articles autour du vin