fbpx

Pierre Seillan, vigneron globe-trotter

318
On connaissait les flying winemakers, il y a aussi les vignerons globe-trotters. Pierre Seillan ne cesse de parcourir le monde : un jour en Sonoma, un jour en Toscane, un jour à Saint-Émilion, un jour dans le Gers. Pour ce Gascon pur jus qui n’a rien perdu de son accent chantant, faire du vin est une aventure sans frontières. Quelle heure est-il ? À Saint-Émilion, il est seulement 11 heures du matin. Mais pour Pierre Seillan, qui est arrivé il y a quelques jours à peine de Californie pour superviser les vinifications au château Lassègue, on sent que le décalage horaire n’est pas tout à fait digéré. Peu importe la fatigue, il est déjà “la tête dans les décuvages”, parachevant l’accouchement du millésime 2019 qui avait été jusqu’ici suivi par son fils [...] Voir l'article complet sur Terre de vins

Autres articles autour du vin