fbpx

Pour Phillipe Geluck, “Bordeaux fait beaucoup d’effort pour repopulariser ses vins”

148
Invité d'honneur de bordeaux Fête le Vin 2021, le dessinateur belge évoque son incapacité à boire seul et l'inspiration humoristique que suscite en lui le vin. Interview au château de l'Orangerie, qui produit les cuvées dédiées à son personnage emblématique “à la gloire du Chat” (600 000 cols/an). Dans votre production, le Chat parle beaucoup de vin*, avant même votre partenariat avec le château de l’Orangerie. Quelle est votre histoire avec le vin. Est-elle personnelle, familiale…’ Philippe Geluck : Alors familiale, pas du tout. Mes parents ne buvaient pas une goutte de boisson alcoolique. Mon père ramenait parfois des bouteilles de vodka de ses voyages en URSS, dont il importait des films en Voir l'article complet sur VitiSphere

Autres articles autour du vin