fbpx

Quand Barouillet se met à l’Oranch’

41
On pourrait croire que Vincent Alexis a un temps de retard par rapport à nombre de ses collègues vignerons dans la vinification orange. En fait, il fait plutôt partie du peloton de tête puisque O’Ranch dont je vais vous parler aujourd’hui est du millésime 2015 (il apparaît dans le numéro de lot). Allant à contre-courant de ce qui se pratique le plus souvent, il a attendu que le vin soit dans sa phase optimum pour le commercialiser. Et franchement, ça change pas mal les choses : on gagne beaucoup en complexité, profondeur et harmonie, laissant penser que cette attente mériterait d’être généralisée dans cette catégorie de vin.  O’Ranch est issu à 100  % de sémillon dont les peaux ont macéré 4 mois. J’imagine que ça [...] Voir l'article complet sur Vins Etonnants
·

Autres articles autour du vin