fbpx

« Situation assainie » pour les vins des Costières de Nîmes

77
Après la chute de ses sorties de chai en 2020, l'aoc Costières de Nîmes renoue avec la croissance sur cette dernière campagne, grâce à une reprise dynamique à l'export. Les projets ne manquent : adaptation au changement climatique, nouvelles dénominations et contrôles qualité. Les Costières de Nîmes espèrent avoir mangé leur pain noir. L’appellation nîmoise a été touchée de plein fouet par la série noire qui a affecté la filière depuis 2019 : taxe trump, Brexit, Covid, le ralentissement du marché chinois … Les sorties de chai ont accusé un recul de 18 %, chutant de 188 000 hl en 2018/2019 à 154 000 hl [...] Voir l'article complet sur VitiSphere

Autres articles autour du vin