fbpx

Tavel devient « un cru inclassable »

339
Tavel ne veut plus être le premier rosé de France (pourtant le premier historiquement classé en AOC en 1936), ni « le roi des rosés », juste « un cru inclassable » de la Vallée du Rhône. L’appellation rhodanienne ne veut plus communiquer sur la couleur bien qu’elle soit la seule appellation 100% rosé dans l’Hexagone avec les Riceys. La faute à la Provence sans doute, leader de la couleur en ce 21e siècle qui accapare les faveurs du consommateur et l’image du rosé à couleur diaphane. Un rosé soutenu Tavel ne communiquera pas non plus sur le « rouge léger » comme en d’autres temps. « Disons que nous sommes un « rosé soutenu » mais avant tout un rosé de macération, obligatoire dans le cahier des charges, insiste Thomas Giubbi, co-président de l’appellation et directeur de Vignobles [...] Voir l'article complet sur Terre de vins

Autres articles autour du vin