fbpx

Vendangeurs mal logés et "traite d'être humains" : le procès de pratiques douteuses en Champagne

69
C’est un dossier qui pourrait ternir l’image de la champagne, ou en tout cas mettre en lumière des pratiques douteuses dans le vignoble. C’est ce mercredi 1er juillet que débute à Reims, le procès de trois sociétés et de six personnes jugées pour travail dissimulé et avoir logé des travailleurs saisonniers étrangers dans des conditions indignes, notamment lors des vendanges 2018 dans la Marne et l’Aube. Les deux gérants d’un sous traitant sont même poursuivi pour “traite d’être humains”, poursuite judiciaire rare selon le procureur de la République de Reims. L’enquête aura duré plus d’un an et le procès, prévu initialement en novembre 2019, avait été reporté. Des saisonniers entassés dans une [...] Voir l'article complet sur France Bleu

Autres articles autour du vin