fbpx

Vin : les œnologues prennent leur avenir en main

70
Après deux ans de négociations, les œnologues ont lu avec soulagement le Journal Officiel du 2 septembre dernier. Un décret et un arrêté, signés par le Premier ministre, les ministres de l’Enseignement supérieur et de l’Agriculture, sont venus sécuriser juridiquement le statut et l’avenir même du Diplôme national d’œnologue (DNO), sésame délivré dans sept centres de formation en france (voir par ailleurs). « Ce diplôme était carrément menacé de disparaître. Il n’était pas dans les clous des standards européens dénommés LMD, pour licence (Bac + 3), master (Bac + 5) et doctorat (Bac + 8). Des universités ont créé divers masters vigne… A lire sur SudOuest.fr Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin