fbpx

Viticulture bio : en Gironde, les néoconvertis partagent leurs expériences

37
Dans le cuvier des Vignobles Ballarin, à Sauveterre-de-Guyenne, ils sont une vingtaine de viticulteurs en cours de conversion bio ou sur le point de se lancer, en cette fin novembre. Le maître des lieux, Rémi Ballarin, a lui-même sauté le pas en 2020. Le passage en bio dure trois ans, il est au milieu du gué. « On aura notre première récolte agréée bio en 2023, explique-t-il. On vend… A lire sur SudOuest.fr Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin