fbpx

Bordeaux : le renouveau est en marche

116
Les jeunes reboivent enfin du bordeaux Si pour le consultant et vigneron de renommée mondiale Stéphane Derenoncourt, le bordeaux-bashing a commencé en 1997 – un mauvais millésime vendu cher en dépit de son indigence manifeste –, il s’est durablement installé au cours des années 2000. Plusieurs raisons à cela : D’abord, l’image d’un vignoble bordelais s’accrochant au goût d’une autre époque, la recherche excessive de maturité,  l’omniprésence du bois neuf, de grands domaines peu à peu rachetés par les grands groupes, des Voir l'article complet sur larvf.com

Autres articles autour du vin