fbpx

Champagne : les droits de succession en question

297
Les viticulteurs champenois souhaitent obtenir du gouvernement une exonération des droits de succession sur les transmissions familiales de domaines, qui ont tendance à se morceler de plus en plus, victimes des prix du foncier très élevés dans la région. « La transmission des exploitations est de plus en plus couteuse et devient un vrai sujet en Champagne », estime Maxime Toubart, président du syndicat général des vignerons de Champagne. Dans cette région, la valeur moyenne de la terre agricole, donc viticole, s’élevait à plus d’un million d’euros l’hectare en 2016, selon le SGVC. Et les domaines familiaux ont tendance, au fil des générations, à se morceler de plus en plus. « En 10 ans, on constate une diminution des exploitations de taille moyenne, comprises [...] Voir l'article complet sur Terre de vins

Autres articles autour du vin