fbpx

Châteauneuf-du-Pape, labo de l’agro-écologie

67
Manger les ravageurs Construire la viticulture de demain, tel était le programme du colloque Vignoble & biodiversité, à Châteauneuf-du-Pape, en janvier. En clair, il s’agissait d’identifier et d’accompagner les mutations techniques rendues nécessaires par le changement climatique. Un événement bisannuel qui, au passage, permet de verdir l’image traditionnelle de l’appellation, la première à avoir vu le jour en france en 1936. Sur le terrain, les lignes bougent. Près d’un tiers du vignoble est cultivé en bio, contre 22 % il y a quinze ans. [...] Voir l'article complet sur larvf.com

Autres articles autour du vin