fbpx

Classement de Saint-Émilion : double mise en examen pour « prise illégale d’intérêts »

298
Deux personnalités de la viticulture bordelaise ont été récemment mis en examen pour « prise illégale d’intérêts », soupçonnées d’avoir été à la fois juge et partie dans le classement de grands crus, a-t-on appris lundi auprès du parquet de Bordeaux, confirmant une information de Mediapart. Hubert de Boüard, copropriétaire du Château Angelus, l’un des quatre premiers grands crus classés A de Saint-Emilion, et Philippe Castéja, propriétaire du château Trottevieille, ont été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts par charge de mission de service public dans une affaire dont il assure l’administration ou la surveillance », a indiqué le parquet. Une information judiciaire avait été ouverte dans cette affaire par le parquet le 29 novembre 2013. Selon [...] Voir l'article complet sur Terre de vins

Autres articles autour du vin