fbpx

Crémant Bannwarth : une belle surprise !

53
Ce crémant brut nature de Bannwarth est arrivé en même temps que les Qvevris, mais je ne l’ai découvert que vendredi dernier, et c’est une belle surprise : je ne  l’attendais pas à ce niveau. Nous sommes sur un assemblage riesling /pinot blanc /pinot gris, ce qui permet d’avoir de la rondeur et de la fraîcheur. Comme le font également Stéphane Tissot et Jean-Pierre Rietsch, la prise de mousse se fait avec du moût de raisin où les levures ont commencé à se développer. Lors du dégorgement qui se fait près de trois ans plus tard, il n’y a pas d’ajout de liqueur de dosage, pas plus que de sulfites. Un vin 100 % raisin, donc.  La robe est bien dorée pour un crémant, avec un cordon de [...] Voir l'article complet sur Vins Etonnants
· · ·

Autres articles autour du vin