fbpx

Dans le Bordelais, critiques et acheteurs jugent le millésime 2017

365
Verre de vin dans une main, stylo noir dans l’autre, le critique de vin danois Peter Winding est concentré. Il regarde, sent, goûte, crache puis note le dernier millésime du château Ausone à Saint-Emilion, durant la bouillonnante semaine des primeurs dans le bordelais. Depuis lundi, cet expert de 62 ans découvre une centaine de vins par jour du Médoc, Sauternes ou encore Pessac-Léognan et prend assidument des notes sur son ordinateur pour les lecteurs de son magazine Vinbladet. Dans des salles de dégustation des châteaux, il côtoie plus de 6.000 acheteurs accompagnés de négociants bordelais, journalistes… Comme lui, ils sont venus des quatre coins du monde, surtout de Chine mais aussi de Grande-Bretagne ou des Etats-Unis, pour ces primeurs, un système unique au monde qui [...] Voir l'article complet sur Terre de vins

Autres articles autour du vin