fbpx

De la vigne aux platines, puis au canapé…

347
Rock et pinard, l’accord minéral par excellence. Fabien Korbendau et Christophe Mariat l’ont osé. Il fallait avoir les reins solides. Raison pour laquelle, sans doute, l’un des deux est néphrologue. Marier un album, un vin et un auteur pour un triolisme parfait, De la vigne aux platines l’a fait. Et c’est l’un des derniers bijoux de papier (ré)édité par les Éditions de l’Épure, avant Recettes pour un ami de Jean Cocteau et Raymond Oliver. Même s’il y en a eu plein d’autres (ne serait-ce que De profundis gustatibus, que ma modestie légendaire m’interdit de porter au pinacle). Un ouvrage somptueux, donc. À lire de plein de façons. Peut-être pas loin de 10, ce qui serait une marque de fabrique des Éditions de l’Épure. [...] Voir l'article complet sur Le Blog dOlif

Autres articles autour du vin