fbpx

Emmanuelle​ ​Assémat Femmes​ ​de​ ​vigne​ ​:​ ​une​ ​histoire​ ​d’héritage

900
“Ma grand-mère était vigneronne. Elle a travaillé jusqu’à 93 ans.” Ici commence l’histoire d’Emmanuelle Assémat, du Domaine Assémat situé à Roquemaure, en région Languedoc Roussillon. Petite fille de pieds noir revenus d’Algérie sans un sou dans les années 1960, elle a repris l’exploitation familiale à la mort de son père, en 1996. “Un jour, il a fallu que je me décide : mon père allait mourir et mon frère avait besoin de moi. Lui avait fait l’école du vin de Bordeaux, travaillé des années avec mon père dans la vigne… Moi, une école de commerce à Paris ! Mais quand tu as un héritage familial comme ça, tu ne te poses pas la question, tu y vas. Ma grand-mère s’était battue pour son domaine, je l’admirais beaucoup, c’était une femme de caractère.” Ma grand-mère, une vigneronne de tête [...] Voir l'article complet sur LesGrappes - LeParisien

Autres articles autour du vin