fbpx

Faut-il mettre un terme à l’obsolescence programmée des rosés ?

209
Forte de ses parts de marché croissante, la couleur attire toujours plus de volumes et de producteurs. Mais ce développement n’est pas sans poser question, notamment concernant le cycle annuel de la couleur. D’année en année les rosés continuent leur déploiement. La Provence est sans doute l’origine qui performe le mieux, notamment à l’export. D’après les chiffres présentés par la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux, les expéditions provençales atteignent, en 2017, 4,5 millions de caisses en hausse de 35,4 %. La croissance n’est pas prête de s’arrêter, notamment parce que la consommation se désaisonnalise de plus en plus. Ce qui conduit à un référencement annuel des rosés dans les linéraires. A LIRE AUSSI Rupture et pénurie Déjà [...] Voir l'article complet sur VitiSphere

Autres articles autour du vin