fbpx

Grêle : de Bordeaux au Luberon, le vignoble gravement touché

364
Si le millésime 2017 fut marqué par le gel, 2018 risque d’être durement touché par la grêle. Les épisodes orageux de ce week-end ont laissé de terribles traces, dans le Bordelais mais aussi dans d’autres vignobles. Le Bordelais vient de connaitre d’importants orages de grêle. Samedi 26 mai, les cieux se sont déchainés sur le vignoble, faisant d’énormes dégâts touchant près de 6 000 à 7 000 hectares sur les 111 000 que compte le département. Certes, les dégâts varient d’une commune à l’autre, mais de très nombreux vignobles des appellations Bourg et Blaye, mais aussi en Haut-Médoc et à Pessac-Léognan, sont très durement touchés avec des premières estimations allant de 50% à 100%. « L’orage est arrivé de Bordeaux, est passé à Parempuyre, Ludon-Médoc et Macau avant de bifurquer [...] Voir l'article complet sur Terre de vins

Autres articles autour du vin