fbpx

La grêle frappe aussi Cognac

312
« Rien, de l’autre côté de la colline, c’est ravagé, et nous rien, toutes nos parcelles sont intactes », confie Thérèse Bertrand du Domaine des Brissons à Réaux. C’est toujours la même histoire, la même musique, le petit bonheur la chance, le sort qui s’acharne, ou pas. Après le gel qui restera inscrit dans les mémoires à l’endroit du millésime 2017, c’est la grêle qui s’invite sur le vignoble cognaçais. Pour le champ lexical, c’est du domaine de Hamburger Hill : mâché, haché, laminé. « Adieu le millésime 2018 », partage Thomas Quintard sur les réseaux sociaux. L Le village de Chadenac était dans le couloir qu’ont choisi les grêlons. Les quartiers de Jonzac, de Pons, de Fléac ou de Clion ont été sévèrement frappés. Le déluge est d’abord passé par le bordelais avant de remonter vers la [...] Voir l'article complet sur Terre de vins

Autres articles autour du vin