fbpx

Le château Montus s’est fait dérober plus de 50.000 bouteilles par ses salariés

178
La supercherie découverte à l’automne 2014 L’affaire est rarissime par son ampleur et par sa durée, sur une propriété viticole. Pendant plus d’un an, de janvier 2014 à avril 2015, cinq salariés, notamment le responsable des expéditions, ont dérobé sous le manteau les stocks des châteaux Montus et Bouscassé, à Madiran, propriétés d’Alain Brumont, dont la production annuelle totale entre 2,5 et 3 millions de cols. Les salariés impliqués prélevaient les bouteilles sur un stock tampon prévu pour les expéditions en france. « En fait nous avions affaire à une véritable entreprise [...] Voir l'article complet sur larvf.com

Autres articles autour du vin