fbpx

Le cocktail s’accommode-t-il des restes ?

114
Le cocktail Noix, c’est noix, de la bartender Jeanne Voignier, du bar Tempête, à Toulouse. CORENTIN LEBARS Le plus souvent, la décoration d’un cocktail consiste en un zeste d’agrume déposé délicatement sur le breuvage, après avoir été exprimé au-dessus du verre. Cela apporte de la fraîcheur et permet de surligner les notes de tête d’un mix : l’orange dans un old fashioned ou le citron dans un gin & tonic. Parfois, il s’agit d’un ingrédient imbibé qui agit comme une réminiscence quand on le déguste une fois le verre fini : la cerise amarena dans un manhattan ou l’olive dans un dry martini. Généralement, la garnish – garniture d’un cocktail – ne sert que la mise en scène, mais désormais elle joue les premiers rôles, surtout quand il s’agit des restes d’un ingrédient utilisé [...] Voir l'article complet sur Le Monde

Autres articles autour du vin