fbpx

Louis-Benjamin Dagueneau : les vins francs de pied, "une quête spirituelle passionnante" mais "peu viable"

191
« Gérer un domaine entièrement en francs de pied n’est pas viable économiquement » Votre père a planté, en 1989, 17 ares de vignes en franc de pied. Pourquoi ?Louis-Benjamin Dagueneau : Son idée première était de retrouver le goût originel du sauvignon. Cette curiosité gustative, née chez lui après avoir goûté le vin de Charles Joguet à Chinon, a été partagée par de nombreux autres vignerons de loire. François Chidaine, bernard Baudry, Thibaud Boudignon sont les fers de lance de cet engouement pour les vins [...] Voir l'article complet sur larvf.com

Autres articles autour du vin