fbpx

Montis régalis : changement de paradigme

279
Du problème du suivi des références lorsqu’on n’en a un peu plus de 1800… Il y a peu, un client s’est plaint de la cuvée Montis Régalis car elle était franchement oxydée. Volontairement ou involonairement ? Renseignement pris, c’est volontaire de la part de Dominique Andiran. Encore eût-il fallu que nous le sussions…  Désormais, il existe trois cuvée « oxydatives » chez ce producteur  – par le soleil (Montis Regalis) : cuve entreposée dehors exposée au chaud et au froid. – par l’air (Ruminant) : élevage sans l’abri du voile façon oloroso ou Rivesaltes ambré – sous voile (Pissenlit)  : comme un fino ou un vin jaune Effectivement, après dégustation, c’est bien oxydatif. Mais juste ce qu’il faut. [...] Voir l'article complet sur Vins Etonnants

Autres articles autour du vin