fbpx

Nature et peu alcoolisé, le cidre français a tout pour sa pomme

100
AGATHE BRIOT POUR « M LE MAGAZINE DU MONDE » « Avant, on buvait du cidre, à présent, on le déguste », se plaît à dire Virginie Thomas, une sommelière bretonne qui se présente comme « la druidesse des cidres ». Depuis une dizaine d’années, en effet, les codes du cidre ont bien changé. Certes, la Chandeleur capte encore une large part de sa consommation en france (un quart du chiffre d’affaires annuel dans les grandes surfaces, qui représentent elles-mêmes 60 % des ventes de cidre, selon l’Interprofession des appellations cidricoles), mais sa présence s’étend désormais jusqu’aux cartes de restaurants étoilés et à un nouveau type de bars spécialisés. En empruntant au monde du vin quelques-uns de ses [...] Voir l'article complet sur Le Monde

Autres articles autour du vin