fbpx

« Plutôt qu’espérer un grand soir de la relance d’une consommation nationale, construisons un nouveau système de valorisation du vin »

139
Le marché viticole français est actuellement confronté à un net déséquilibre entre l’offre et la demande, au point que le secteur en vient à envisager des arrachages massifs dans certains vignobles. Le phénomène découlerait d’une « déconsommation » avec une baisse continue depuis plus de soixante ans du fait des mutations profondes de comportements, et d’une consommation quotidienne qui ne concerne plus guère que 10 % de la population. L’ouverture de nouveaux marchés étrangers s’essouffle aussi et la consommation mondiale recule. Cette évolution brutale agit en double lame dans un contexte de crise économique, devenu insupportable pour de nombreux opérateurs de la filière. La menace pèse sur une partie des 440 000 emplois générés en france, sur sa [...] Voir l'article complet sur Le Monde

Autres articles autour du vin