fbpx

Portrait de Laetitia Allemand, « Je milite pour les cépages rares et oubliés »

382
Journal Intime #2 : J’étais l’archétype de la fille urbaine surbookée. J’ai quitté les plateaux télé pour devenir vigneronne : le choix d’une vie. Je ne regrette pas de m’être lancée dans l’aventure ! Marc et Laetitia De  l’enthousiasme certes, mais aussi une bonne dose de stress, un brin de fatigue, un zeste de surmenage… Bref l’archétype de la fille urbaine surbookée. Voilà ce que vous vous seriez dit si vous m’aviez croisé il y a quelques années ! L’enthousiasme est toujours là. Pour le reste, ma vie a changé l’an dernier quand j’ai décidé de reprendre le domaine viticole familial situé dans les Alpes du Sud. Autant vous le dire tout de suite : je ne regrette pas de m’être lancée dans l’aventure ! Ce domaine, ce sont onze hectares de vignes et une [...] Voir l'article complet sur LesGrappes - LeParisien

Autres articles autour du vin