fbpx

Sous les papilles : l’amer à boire des cidres

85
Tel un relief à l’horizon, l’amertume apporte cette aspérité qui éveille, rafraîchit et équilibre la fin de bouche d’un cidre. Les cidres avec sucres résiduels réclament de l’amertume car celle-ci diminue et équilibre la perception sucrée. La réciproque est vraie : à défaut de sucre, les cidres secs et plus riches en alcool semblent plus amers, l’éthanol renforçant l’amertume. Avec sa persistance, l’amertume donne une longueur supplémentaire au cidre et souligne en finale la rétro-olfaction plus loin que ne l’offre l’acidité tranchante de l’acide malique.  Lire aussi Sous les papilles : entre [...] Voir l'article complet sur larvf.com

Autres articles autour du vin