fbpx

Tomberez-vous amoureux de Paola ?

297
Sur ce millésime 2017, le vin glouglou d’Emile et Rose, c’est Paola et non 5 Seaux. En effet, le Cinsault a souffert de la sécheresse et a donné des baies plus concentrées que d’ordinaire. Paola contient les 9 cépages de la propriété, qu’ils soient rouges ou blancs. Ces derniers réussissent à alléger le vin tout en lui apportant de la complexité aromatique.  La robe est violine translucide. Le nez est gourmand, sur des notes fruitées et florales. On a envie de suite de croquer dans le verre (ne le faites pas !) La bouche est ronde, ample, avec une matière finement veloutée et une sensation pulpeuse. C’est frais, digeste, d’une terrible buvabilité. La finale est encore peu « serrée » par la mise en bouteille récente. Cela devrait [...] Voir l'article complet sur Vins Etonnants

Autres articles autour du vin