fbpx

Un tracteur interligne autonome tout électrique à petit prix

291
Le tracteur vigneron intelligent de Monarch travaille avec ou sans chauffeur pendant 10 heures. Son attelage trois-points lui permet d'embarquer n'importe quel outil. Bientôt, il analysera le rendement et repèrera les maladies de la vigne. Naïo, Sitia et Vitibot ont du souci à se faire. Un nouvel interligne pourrait bien leur voler la vedette sur le marché français du tracteur autonome. A LIRE AUSSI Innovation Le Sival honore la pépinière, l’automatisation et les robots Il arrive ! Le robot chenillard autonome Céol dans les vignes dès le printemps Après cinq ans de développement en toute discrétion et deux saisons d’essais dans le nord de la Californie, l’américain Monarch a mis son [...] Voir l'article complet sur VitiSphere

Autres articles autour du vin