fbpx

Une "cellule de crise" ouverte en Gironde après la manifestation des vignerons à Bordeaux

128
« Depuis trois ans c’est l’enfer, on est au bout du rouleau » La manifestation, qui a rassemblé 700 personnes selon la police, plus d’un millier selon les organisateurs, visait à obtenir un « plan social » sous la forme d’une prime à l’arrachage de vignes. « Ce n’est pas possible », a-t-on répondu en préfecture, où une délégation a été reçue. Celle-ci a obtenu, en revanche, l’ouverture d’une cellule de crise qui mettra autour de la table, dès la semaine prochaine, services de l’Etat, Région, Département, collectif de vignerons, interprofession et organisme de [...] Voir l'article complet sur larvf.com

Autres articles autour du vin