fbpx

Une rose est éclose

559
Cette cuvée n’aurait jamais dû exister. Son origine remonte à la terrible gelée d’avril 2017 qui a détruit 4 hectares du vignoble. La vie a repris le dessus grâce aux bourgeons secondaires, mais avec un bon mois de retard. En septembre, les Cabernets-Sauvignons n’étaient pas assez mûrs pour produire un vin rouge. Par contre, l’acidité de leurs jus pouvaient donner un Pét’ Bat’ intéressante. Allons-y pour Bulle rose en les assemblant avec 30 % de Sémillon (histoire d’avoir un peu de rondeur). La mise en bouteille s’est faite lorsqu’il restait 24 g/l de sucres résiduels. Les levures ont transformé environ 10 g en alcool, créant suffisamment de gaz carbonique pour avoir une bonne effervescence. Aucun sulfite n’a été ajouté [...] Voir l'article complet sur Vins Etonnants

Autres articles autour du vin